Fabriquer son désherbant maison : nos conseils

Fabriquer son désherbant maison : nos conseils

 

Jardin, potager, sur le balcon… Les mauvaises herbes s’invitent partout dès qu’il y a matière à s’incruster (comme belle maman). A force de dépenser des milles et des cents dans des produits peu écologiques tous les 3 mois, Mon Super Voisin a décidé de prendre les devants et de t’expliquer comment fabriquer son désherbant maison et respectueux de l’environnement. Pour un gain de temps et d’argent nous avons solutions à ton problème.

Le 100% naturel :

Le vinaigre blanc est un atout majeur dans la constitution du désherbant naturel. En effet, il est très efficace sur les mauvaises herbes. Néanmoins, malgré son efficacité, le vinaigre blanc est extrêmement acide et peut donc avoir une mauvaise influence sur la fertilisation du sol. C’est pour cela qu’il faut le mélanger avec de l’eau salée.

Pour un bon dosage il est important de suivre cette “recette” :

  • 5L d’eau
  • 1Kg de sel iodé
  • 200 mL de vinaigre blanc

En suivant ce dosage, l’acidité du vinaigre et la stérilisation du sol par le sel disparaissent pour un produit efficace.

Il te faut donc d’arroser les mauvaises herbes et laisser agir. Lorsque les mauvaises herbes commencent à jaunir, vous pouvez les arracher à la main.

Utiliser de l’eau bouillante :

L’eau bouillante est un excellent désherbant pour plusieurs raisons. Premièrement, il est extrêmement efficace et supprime les mauvaises herbes rapidement. Mais c’est également le désherbant maison le moins nocif pour l’environnement et pour toi. Après tout, c’est juste de l’eau très chaude. C’est également le plus simple à préparer. Astuce : faire chauffer de l’eau jusqu’à ébullition (ceci est définitivement notre blague du jour).

Pour tuer les mauvaises herbes dans les allées ou fissure de trottoir, ça reste le maître en la matière. Il faut cependant bien prendre en compte qu’il faut l’appliquer uniquement sur les plantes à supprimer puisqu’elle peut facilement tuer vos plantes ou votre potager.

Le désherbage manuel :

Quoi de mieux qu’un travail manuel sous le soleil pour reprendre du muscle pour l’été ? Désherber et manger au moins 5 fruits et légumes par jour prolongerait la vie d’au moins 5 ans selon une étude d’un étudiant de 5ème au collège Jean Moulin de Preton le Vinzeux.

Pour cela, prends ton sarcloir ou ta binette  et c’est parti pour deux heures de labeur. Comme chaque méthode, celle-ci à son avantage (les mauvaises herbes sont arrachées à la racine et vont prendre plus de temps à repousser) et son inconvénient (travail laborieux, surtout si la surface à couvrir est assez grande). Tu devras également le répéter assez régulièrement.

Le désherbant maison thermique :

Sûrement le plus fun à réaliser, mais également le plus dangereux. Oui, parce que le feu, ça brûle du coup ça fait mal… CQFD ?

Pour cela, il te suffit de prendre un appareil à flamme (chalumeau portatif, lance-flamme de l’armée américaine…) et de l’utiliser sur tes mauvaises herbes.

Prends bien en compte qu’il ne faut pas les BRÛLER mais seulement les faire CHAUFFER. Il faut donc l’affaiblir.

Si vous utilisez un désherbant thermique, n’oubliez pas de passer à plusieurs reprises. Comme il ne faut pas “tuer” la mauvaise herbe mais seulement l’affaiblir, tu devras passer plusieurs fois pour “épuiser” progressivement les plantes.

A noter qu’il est difficile d’enlever les racines profondes comme le pissenlit. Cette méthode n’est donc pas forcément la plus efficace pour ce type de mauvaises herbes.

Sinon, tu as aussi la possibilité de télécharger l’application Mon Super Voisin pour trouver un jardinier compétent, sympa et pas cher pour sauver ton jardin des mauvaises herbes. Le lien pour télécharger l’appli est juste ici

 

Retrouve toutes nos super astuces et conseils