Les 9 étapes (infernales) d’un déménagement

Ça y est, le nouvel appart est trouvé. Le moment est enfin venu de commencer une nouvelle vie. On a hâte et on s’imagine déjà dans notre nouveau cocon. Pourtant, une fois le moment venu de commencer les cartons, on finit par se dire que déménager ça craint et c’est l’enfer. Est-ce que c’était une bonne idée, au final ?

On t’a concocté les 9 étapes infernales du déroulement d’un déménagement, c’est cadeau.

1# Se motiver

Forcément, tout commence par ça. Sans motivation, on peut dire adios à notre nouvel appart. Pourtant, on se résigne à glander sur le canapé en regardant Netflix avec une tablette de chocolat. On se visualise dans notre tête tous les objets que notre appart’ contient et on se dit qu’on n’y arrivera jamais. Du coup, on reste devant la télé.

2# Faire les cartons

Bon, une fois la motivation trouvée (cela peut prendre une bonne semaine), il faut mettre toutes nos affaires dans des tout petits cartons. En plus de ça, il vaut mieux les mettre par thème (on anticipe pour que ce soit plus facile quand on va emménager). C’est barbant, c’est chiant, il faut du scotch, des crayons, c’est le bordel et on perd tout. Bref, ça demande beaucoup d’organisation, mais nous, c’est pas notre point fort.

3# Ne pas arriver à jeter

C’est fou tout ce qui s’accumule dans un appart’ au bout de quelques années. Du coup on est là, dans le salon, au milieu de toutes ces affaires, à se demander comment on peut acheter autant de choses inutiles. Finalement on finit par voir le bon côté des choses en se disant qu’on participe pleinement à l’économie du pays. Alors commence la fastidieuse et longue étape du tri et on se retrouve à perdre des journées entières à peser le pour et le contre pour savoir quel objet va y passer…

“Vous rigolez, le transporte-pastèque là ? Mais c’est H-Y-P-E-R utile, c’est lourd tout de même une pastèque!”

4# Découvrir que son appart’ est super crade

Qui dit déménagement dit ménage, et GROS ménage (si on veut récupérer la caution entière). Alors on s’y colle et on déplace tous les meubles. Et là, crise cardiaque ! Bêtes, poussière, chewing-gum, poils, cheveux, ongles, stylos, préservatifs et d’autres choses improbables s’y amassent. On décrasse les moindres recoins et on ne dit rien à personne.

5# Retrouver tous les objets perdus depuis des années

On trie, on classe, on fouille et on (re)découvre. Ça nous permet de retrouver pleins de choses comme par exemple ces lunettes licorne que tu avais volées en boîte il y 3 ans ou encore ce pot de Nutella derrière ton lit à peine entamé (toi qui avait accusé ton petit dernier de l’avoir mangé en cachette…).

6# Mobiliser des amis pour nous aider (et se rendre compte que c’est pas vraiment tes amis)

Le moment du déménagement arrive et un peu d’aide ne serait pas en trop, c’est même vital. Du coup, on appelle tous nos amis et là on pourrait créer une compil’ des pires excuses : “Oh j’aurais adoré mais j’te dis pas ce qui m’est arrivé, je fais une allergie au soleil j’ai des boutons partout” ou encore “je peux pas j’ai mon neveu à garder pendant 2 semaines là, désolé”. Du coup, on finit par appeler nos parents. Eux au moins, ils arriveront dans la foulée.

7# Bouger du point A au point B

C’est le grand jour. Tout est (plus ou moins) empaqueté dans les cartons et l’appart’ est tout propre (merci qui ? Merci maman !). Il faut maintenant se rendre dans le nouveau logis ! Et là, c’est la galère. Avec toutes ces affaires, on s’est résolu à louer une camionnette. Mais petit bémol… on ne sait pas vraiment la conduire. En plus, tout ne rentre pas dedans et il n’y a pas de place pour se garer devant. La cerise sur le gâteau ? On n’a pas d’ascenseur donc on monte les escaliers avec sa vie entre les mains, en priant pour ne rien laisser tomber. Bien sûr, on retrouve toujours le tiers de ces objets à moitié cassés, mais bon, ça fait partie du processus.

8# Faire l’état des lieux de son ancien appart’, puis de son nouveau

Un état des lieux c’est chiant, deux états des lieux c’est l’angoisse. A ton déménagement, tu sais pertinemment que la proprio ou l’agence trouvera forcément un problème : “Ces traces jaunes là, sur le mur, elles y étaient pas ?” Et après l’état des lieux de sortie, on a celui de son nouvel appartement, et là c’est plus détendu mais toujours aussi chiant.

9# Se dire que ce déménagement sera le dernier de ta vie

Finalement, une fois fini, on est soulagé et on se dit que ce sera le dernier. Mais on sait pertinemment que dans 5 ans et 2 accouchements plus tard, il va falloir remettre ça !

 

On a vu, un déménagement c’est quand même pas facile. Mais on a quelque chose pour t’aider. Télécharge sans plus attendre l’app MonSuperVoisin pour demander de l’aide à tous tes (super) voisins qui eux, ne trouveront pas des excuses aussi bidons que tes soi-disant amis ! Le lien pour télécharger l’appli est juste ici !

A bientôt, et n’oublie pas de nous inviter à ta crémaillère 🙂

 

No Comments Yet

Comments are closed